La pêche en embarcation 

Comme pour la pêche du bord, la pratique de la pêche embarquée de loisir est soumise à une réglementation spécifique

Les tailles et les quotas pour les captures sont identiques que pour la pêche du bord (et la pêche à pied pour certaines espèces). 

Pour rappel, voici le tableau des tailles réglementaires (Arrêté Ministériel du 29 Janvier 2013) pour les différentes espèces: 

En 2018, la réglementation européenne (Règlement UE 2018/120 du 23 Janvier 2018-Article 9) réduit la capture maximale en pêche récréative (embarquée ou du bord) du bar européen à 3 spécimens par pêcheur et par jour

La réglementation de la pêche récréative en embarcation comporte plusieurs spécificités concernant les engins autorisés, le marquage des espèces pêchées et les zones de pêche:

1. Les engins autorisés

2. Le marquage des captures

L'Arrêté du 17 Mai 2011 fixe la réglementation suivante:

Le marquage (pour certaines espèces) consiste en l’ablation de la partie inférieure de la nageoire caudale. Les spécimens doivent être conservés entiers jusqu’à leur débarquement, le marquage ne devant pas empêcher la mesure de la taille du poisson.

Le marquage doit se faire par les plaisanciers embarqués pêchant à partir d’un navire : dès la mise à bord, sauf les spécimens qui sont conservés vivants à bord avant d’être relâchés. Le marquage s’effectue, dans tous les cas, avant le débarquement. Pour les pêcheurs à la ligne qui pratiquent depuis le rivage ou d'un quai, le marquage se fait dès la capture.

Le marquage doit s'effectuer sur les espèces indiquées par le tableau précédent (marquées d'un symbole de ciseaux) et selon ces indications: 

3. Les zones d'interdiction 

Les zones interdites à tous les engins, toute l'année

• Ports maritimes.
• Chenaux de navigation, de circulation nautique.
• Zones réservées à la baignade et autres activités de loisirs nautiques.
• Dans le périmètre de Lilleau des Niges (Fier d'Ars).
• Cantonnement des Baleines (crustacés uniquement) à l’ouest de l’île de Ré, délimité par les alignements : phare des Baleineaux avec phare du Grouin du cou (La Tranche sur mer) - phare des Baleines avec phare des Baleineaux - clocher de Saint Martin de Ré avec tombant de la pointe du Lizay.
• Moins de 150 mètres (dans tous les sens) de tout autre engin mouillé.

Les zones interdites au filet en bateau

Toute l'année

• En amont des limites transversales de la mer (embouchures des fleuves et canaux).
• Moins de 50 mètres des concessions de cultures marines.
• Zone d’interdiction de mouillage, chalutage et dragage entre l’île de Ré et le
continent figurant sur les cartes marines.
• Pertuis Breton : dans les filières conchylicoles à moins de 50 m.
• Dans les écluses à poisson.
• Seudre - Charente - Gironde – Sèvre.
• Le Lay : embouchure délimitée par une ligne brisée joignant la pointe d’Arcay, la bouée d’atterrissage marquée Le Lay et la pointe de l’Aiguillon.

Du 1er Juillet au 31 Août inclus: 

• À l’intérieur du fier d’Ars, limité au nord par une ligne joignant la pointe du Lizay, la tour des Islattes et la pointe du Grouin.
• Dans une zone comprise entre la limite-Sud de la zone d’interdiction de mouillage, chalutage et dragage entre l’île de Ré et le continent et une ligne brisée joignant successivement la pointe de Chauveau, le phare de Chauveau, la tour du Lavardin et la pointe des Minimes au sud.
• En amont d’une ligne brisée joignant le phare de Chassiron, la tour du rocher d’Antioche et la pointe des Saumonards (zone dite de Malconche).

4. Pont de l’île de Ré 

Sous le pont de l'île de Ré, dans les eaux maritimes de La Rochelle, Rivedoux-Plage et de la Flotte-en-Ré, la navigation, le mouillage, le chalutage, le dragage et l'usage d'engins traînants ou dormants font l'objet d'une réglementation particulière. 

  • L'Arrêté Préfectoral n°43/88 (02 Septembre 1988) réglemente la navigation (franchissement des piles du pont de Ré, chenaux balisés, règles de mouillage etc.) 

     

  • L'Arrêté Préfectoral n°2000/080 (13 Octobre 2000), modifié par l'Arrêté n°2016/009 (28 Janvier 2016), porte sur l'interdiction de mouiller, chaluter, draguer et faire usage d’engins traînants et d’engins dormants en raison de la présence de câbles sous-marins dans les eaux maritimes de La Rochelle, Rivedoux-Plage et La Flotte-en-Ré.

    La modification de l'Arrêté n°2000/080 rend possible l'usage d'engins dormants pour la pêche à la seiche entre le 1er Mars et le 31 Mai, au Nord d'une ligne joignant la pointe du Purais (côté Ile de Ré) à la table d'orientation sur le blockhaus de l'Houmeau (côté continent).

APNR - 11rue des Fournières 17940 Rivedoux Plage   -    Tél : 05 46 09 26 02 ou 06 81 50 90 63 - Courriel : apnr@aliceadsl.fr

 

Tous droits réservés © 2008-2019 APNR - Crédits photos : APNR - Conception & réalisation : cil-design.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now